Choc

Détecteur de choc

Détecteur de seuil d’accélération afin de déterminer les niveaux de choc rencontré lors d’un transport.

Enregistreur de choc

Ce sont des capteurs conçus pour analyser les contraintes chocs durant le transport. Ces enregistreurs sont munis d’accéléromètres piézoélectrique. Ils sont au minimum de 3 afin d’être placé dans chacune des 3 dimensions.Il y a souvent deux configurations possible:

  • enregistrer au bout d’un laps de temps
  • enregistrer au dessus d’un seuil critique

Les informations obtenues sont la direction des chocs et de chutes (haut-bas, gauche-droite, avant-arrière, sur angle), le moment où ils ont eu lieu, la fréquence et l’intensité.On peut en déduire comment sont manipulés les produits et définir le « risque choc » sur son circuit logistique afin de mieux concevoir son calage. Notons que dans la définitions du calage, il est nécessaire de définir le « risque vibration » sur ces produits.Soyez aussi attentif à prendre ces deux risques (chocs et vibrations) en compte dans vos définitions de calage. Beaucoup ne parlent que du risque choc, non pas que celui-ci soit plus important par rapport à la vibration mais tout simplement qu’il est plus difficile à appréhender.

Contrôleur de choc pour chariot élévateur

Les contrôleurs de chocs pour chariot élévateur se placent comme leur nom l’indique sur les chariots élévateurs. Ils permettent de savoir si les engins ont été soumis à des accélérations anormales (chocs excessif contre les protection de rack, autre chariot,…). Généralement, le chef de quai et les caristes se mettent d’accord sur une accélération à ne pas dépasser. S’il y a dépassement de cette accélération des alarmes visuelles et sonores peuvent être déclenchées ainsi qu’une mémorisation de la date, de l’heure du choc et le nom du responsable. Ce système permet de responsabiliser et de sensibiliser les caristes. Cela réduit les coûts de maintenance et les dommages sur les racks et bâtiments.

Indicateur de choc

Un indicateur de choc est un indicateur de manutention qui surveille le produit sur les contraintes chocs qu’il subit durant le transport.Les risques encourus durant le transport sont plus important qu’un simple dégât sur le matériel transporté. La satisfaction du client et l’image de qualité doivent aussi être prise en compte.L’indicateur de manutention est placé sur l’emballage et permet de savoir si le produit a subi des chutes et chocs dont l’accélération a dépassé un certains seuil non acceptable pour garantir l’intégrité du colis mais surtout du produit.L’indicateur n’a qu’un effet dissuasif et est sensé permettre à chaque intervenant de la chaîne de transport que le colis est surveillé. Celui-ci permet plutôt un contrôle rapide du colis ce qui permet d’émettre d’éventuelles réserves.Il est nécessaire de préciser que cela ne permet pas d’éviter de se pencher sur la conception d’un calage efficace. Lorsque l’indicateur de manutention, collé sur l’emballage vire de couleur, indique que le colis a été manipulé de façon brutale. Le choix de la sensibilité est fonction du poids et de la fragilité du produit.Ainsi ces indicateurs permettent d’intégrer une dimension psychologique de dissuasion mais ne sont pas des solutions aux problèmes de transports. D’autres méthodes existent pour suivre et déterminer les contraintes subies par les produits. Les enregistreur de chocs mais surtout les enregistreurs de chocs et de vibrations.

Le laboratoire d’essais METROPACK et ses collaborateurs sont certifiés ISO 9001 (par l’Afaq),
ISTA (International Safe Transit Association), ASN (Autorité de Sureté Nucléaire) et ONU.
ISO 9001 ISTA ASN UN - Matières Dangereuses