Vibration

Vibration

 

D’autres notions sont liées à la Vibration :

  • L’amplitude d’une vibration quantifie son niveau. La valeur de l’amplitude est exprimée : valeur efficace, moyenne, crête ou de crête à crête.
  • Le facteur de crête est le rapport entre la valeur crête et la valeur efficace d’un signal. Dans le cas d’un signal sinusoïdal, le facteur de crête est égal à √2.
  • La Densité spectrale de puissance (DSP ou PSD), qui s’exprime en g2/Hz, quantifie la puissance d’un signal aléatoire dans une bande de fréquence. La PSD est obtenue en calculant le rapport entre le carré de l’accélération efficace et la largeur de la bande de fréquence. Les PSD sont utilisées lors des essais de vibration dans les tests ASTM, ISTA, ISO.
  • L’harmonique est la multiple de la fréquence fondamentale d’un signal périodique.
  • L’octave est l’intervalle compris entre deux fréquences dont le rapport est de 2.
  • La force requise pour un essai de vibration correspond au produit de la masse totale mobile (échantillon, fixation,…) par l’accélération maximale requise.
  • RMS (Root Mean Square) signifie racine carrée de la moyenne du carré. Celle -ci permet de calculer la valeur efficace d’un signal. Lors d’un essai de vibration, nous parlons de G rms.
  • La résonance est la réponse maximale d’un système à une excitation constante.
  • L’anti-résonnace se manifeste lorsque la réponse d’un système est au minimum à excitation constante.
  • La vitesse s’exprime en mètres par seconde ou en millimètres par seconde. La vitesse vibratoire est la dérivée du déplacement.
  • L’accélération est la dérivée de la vitesse vibratoire. Les unités d’accélération sont en m/s2 ou en g (1 g = 9,81 m/s2).
  • Un signal périodique se répète identiquement à lui-même et ses valeurs peuvent être prévues à l’avance. C’est le cas par exemple d’un signal sinusoïdal.
  • Les décibels (dB) permettent d’évaluer l’augmentation ou la diminution de l’amplitude d’un signal à partir d’un rapport logarithmique.
  • Une sous-harmonique est la composante de fréquence sous-multiple de la fréquence fondamentale d’un signal périodique.

Vibration aléatoire

Une vibration aléatoire se dit d’un signal vibratoire qui ne peut être décrit que par ses propriétés statistiques. Dans le cas contraire il s’agit d’un signal déterministe.

Les vibrations aléatoire sont utilisées dans les tests de performances, réalisées dans des laboratoires de tests et d’essais, tels que ASTM D4169, ISO 4180 et des normes ISTA lors des essais de vibration.

Le laboratoire d’essais METROPACK et ses collaborateurs sont certifiés ISO 9001 (par l’Afaq),
ISTA (International Safe Transit Association), ASN (Autorité de Sureté Nucléaire) et ONU.
ISO 9001 ISTA ASN UN - Matières Dangereuses