inside-haut

Emballage

Pour plus de renseignements :
+33 3 26 89 50 47

Objet destiné à envelopper ou à contenir, temporairement, un produit ou un ensemble de produits pendant leur manutention, leur transport, leur stockage ou leur présentation, en vue de les protéger ou de faciliter ces opérations. Dans un sens plus général, ce mot désigne également les moyens et les méthodes employés pour réaliser ces opérations.(Anglais : packing).

Les termes Conditionnement, Emballage et Packaging sont souvent employés les uns pour les autres y compris dans certaines appellations professionnelles. La normalisation réserve strictement l’usage du terme Conditionnement à l’enveloppe au contact direct du produit, à l’exclusion des surenveloppages éventuels. Le terme Packaging doit être proscrit et remplacé par sa traduction française. Lorsqu’il a pour rôle de souligner la composante esthétique industrielle de l’emballage ou du conditionnement , il doit être remplacé par une néologisme tel que Embellage ou Paquégique pour désigner l’esthétique industrielle appliquée à l’emballage et au conditionnement.A noter enfin qu’en anglais Packaging signifie le Conditionnement, l’équivalent d’Emballage étant Packing

L’emballage est l’action d’emballer ou ce qui sert à emballer. Étymologiquement, c’est mettre «en balle », opération effectuée par des emballeurs chargés de grouper les marchandises, les bagages, les biens dans des balles. Aujourd’hui, il n’y a que les fibres qui soient livrées en balles, par exemple la paille du champ à l’étable, le coton déchargé des cargos ou encore les tissus: la soie, la laine… L’emballage est la matière ou le dispositif qui permet d’isoler un produit de son environnement pour le protéger, le conserver, le transporter ou pour le mettre en valeur à des fins commerciales ou esthétiques.La directive Européenne 2004/12/CE donne la définition suivante de l’emballage: Tout produit constitué de matériaux de toute nature, destiné à contenir et à protéger des marchandises données, allant des matières premières aux produits finis, à permettre leur manutention et leur acheminement du producteur au consommateur ou à l’utilisateur, et à assurer leur présentation. Tous les articles à jeter utilisés aux mêmes fins doivent être considérés comme des emballages. L’emballage primaire est celui qui est au contact du produit et l’emballage secondaire est celui qui couvre un emballage primaire. L’emballage secondaire peut être vendu avec le produit (par exemple trois sachets de purée dans une boîte) ou seulement destiné au magasin pour faciliter la manutention (par exemple, vingt-quatre boîtes de camembert dans une cagette). L’emballage tertiaire est l’unité de transport de la fabrique au lieu de vente, le plus souvent c’est une palette avec une housse plastique qui regroupe plusieurs emballages secondaires.

 

Laisser un commentaire

Choc
Vibration
Compression
Essais climatiques
Manutention
Stabilité
Colorimétrie
Pesage
Publications - Recherche
Vieillissement à la lumière
Instrumentation
Audit des transports