Matériaux

ECT et RCV d’une caisse en carton ondulé

Les essais de RCV et d’ECT sont indiqués sur les fiches techniques de caractérisation des caisses en carton ondulé.

La valeur de RCV indique la valeur de compression maximale que peut supporter une caisse. Elle est exprimée en Newton (N).

La valeur d’ECT indique la valeur de résistance à la compression sur chant du matériau. Elle est exprimée en kN/m.
Norme ISO 3037 – Détermination de la résistance à la compression sur chant.

Test d’éclatement (essai Mullen) et ECT

Dans la composition d’un carton ondulé, il existe différentes épaisseurs (simple, double, triple, etc), différents types de cannelure (A, B, C, E, F, etc), et une grande variété de papiers.

Ces différents composants déterminent la résistance et les performance mécanique du carton ondulé, ainsi que l’impact économique et environnemental. Des performances mécanique trop faible le carton peut s’écraser ou se perforer, trop importante et le carton est en sur qualité (coût non optimisé).

Il est aisé de comprendre qu’il faille caractériser ses performances. Ppour déterminer la résistance du carton ondulé, deux tests peuvent être réalisés, le test d’éclatement (Mullen) et l’ECT.

Le test d’éclatement est utilisé pour mesurer la force d’éclatement du carton ondulé afin d’évaluer sa durabilité à la manipulation. Cette caractéristique est indirectement liée à la capacité du carton à résister aux forces externes ou internes et donc à contenir et protéger un produit durant le transport.

Ensuite l’essai Edge Crush Test (ECT), qui est un test de performance directement liée à la capabilité de résistance à la compression d’un carton. L’ECT est une mesure de la résistance à la compression sur chant du carton ondulé. Elle est mesurée par compression d’un échantillon de carton posé  entre deux plateaux perpendiculaire à la direction des cannelures.

Ainsi ces mesures permettent de vérifier que les caractéristiques technique des cartons ondulés livrés correspondent au cahier des charges d’achat.

Des classements comme le 4C+E permettent d’établir des catégories de cartons ondulés.

Notons que ces valeurs d’ECT et d’éclatement ne caractérisent que le matériau carton ondulé. Il est alors important de réaliser des essais complémentaires comme la RCV ,qui est un test de compression du carton afin de mesurer l’importance de la géométrie de la caisse.

 

Test de vibration

Ce test permet la simulation accélérée des effets des vibrations en cours de transport. Une caisse (ou une pile de caisses ou même une palette pleine de caisses) avec son contenu normal ou simulé, est sujette à des vibrations contrôlées sur une table vibrante spéciale. Ce test est utilisé pour déterminer les dommages possibles causés par les vibrations en cours de transport, l’efficacité des calages intérieurs et des matériaux de calage, la fermeture des caisses etc. L’équipement nécessaire pour réaliser ce test est hautement spécialisé et cher.

Test de chute

Une caisse avec un contenu réel ou simulé est larguée d’une hauteur déterminée et dans une position déterminée. Un cycle de test consiste généralement en un nombre de chutes de la caisse dans différentes positions. Les résultats sont enregistrés sous forme d’observations visuelles. Le test de chute , quelque soit le cycle de test utilisé, permettra de donner des informations valables sur la résistance et la qualité des caisses.Un test de chute n’est qu’une des étapes des contraintes de transport. Il est préférable de l’intégrer dans un protocole de test plus complet, par exemple: les protocoles ISTA, ASTM D4169, ISO 4180NF H 00-060

RCV : Test de compression de caisse carton

Une caisse vide, ou éventuellement avec des intercalaires, est comprimée entre les plateaux d’un appareil de compression.

La charge verticale se répartit sur les parois latérales et provoque une déformation latérale des coté de la caisse carton généralement appelé flambage.

La RCV est fonction du type de carton (simple, double ou triple cannelure), du type de cannelure (A, B, C, E,…),  de la géométrie (forme) de l’emballage, de la structure de l’ondulé .

Les valeurs de la résistance à la compression (valeur de RCV) fournies par cette méthode ne peuvent pas être utilisées pour déterminer la résistance au gerbage de la caisse, c’est à dire la charge totale qu’elle peut supporter. Les facteurs supplémentaires suivants doivent être pris en considération:

  • L’accroissement de l’humidité entre l’atmosphère du laboratoire des essais (23°C et 50% d’humidité relative) et celle de l’expédition. Il faut noter qu’une augmentation d’humidité relative de 50 % à 95 % entraîne une augmentation de ses dimensions et de son poids brut, la perte de ses propriétés de résistance et de ses performances de compression d’où une diminution de la résistance à la compression;
  • la durée de stockage conduit à un phénomène de « fatigue » de l’emballage qui subit une diminution de ses performances au gerbage
  • Le modèle de stockage, de gerbage ou les types de palettes utilisées;
  • Une manutention brutale, entraînant des chutes par exemple, peut affaiblir considérablement les caisses.

Les facteurs de résistance peuvent être multipliés afin de tenir compte des facteurs précités.

Les normes de tests pour la caractériser sont :

ASTM D 642

TAPPI T 804

ISO 12048

Pour plus d’informations ou pour réaliser un test de RCV : Contactez-nous

Les tests de compression sur des éprouvettes de matériau carton sont nommés ECT.

Test de performance des caisses

Une fois que le carton ondulé est transformé en produit final, des caisses, celles-ci peuvent être soumises (avec ou sans leurs contenus) à plusieurs tests de performance qui donnent des indications sur leur résistance attendue dans des conditions variables de manipulation.

Méthode essai: La compression sur chant (ECT: Edge Crush Test)

Ce test d’ECT mesure l’aptitude d’un échantillon de carton placé verticalement, à résister à la compression verticale. Ce test est peut-être le plus pratique de tous puisqu’il vérifie la rigidité du carton et est en relation directe avec la résistance à la compression des caisses en gerbage.

Il existe plusieurs types de forme d’éprouvettes, la plus courante est de forme rectangulaire.

 

Dans la même thématique :

  • Essai de compression sur caisse carton (RCV carton)
  • Essai de compression de produits (RCV)

Méthode essai: La résistance à la compression à plat (FCT : Flat Crush Test)

La compression à plat mesure l’aptitude des cannelures à résister à leur écrasement (et à permettre une sorte de calage).

Méthode essai: La résistance à la perforation par pendule

Ce test permet de mesurer la résistance à la perforation par l’intermédiaire d’une tête métallique appropriée accrochée à un pendule. L’énergie nécessaire pour passer complètement la tête de perforation au travers de l’échantillon est mesurée en kp/cm (ou inch ounces/inch per tear) comme unités de résistance à la perforation. Ceci vise la solidité et la rigidité du carton et sa résistance aux chocs mécaniques extérieurs.

Méthode essai: La résistance à l’éclatement (Test Mullen)

Ce test mesure la résistance du carton ondulé contre lequel est appliqué une membrane sous pression jusqu’à l’éclatement de l’échantillon (formation d’un trou). Le résultat est enregistré par kp/cm2 ou lbs/sq.inch. Une grande résistance à l’éclatement est exigée pour les produits qui génèrent des forces internes agissant de l’intérieur vers l’extérieur, tels les pois secs, les boules plastiques, les boîtes métalliques, les clous, en somme tous les petits objets pouvant se déplacer à l’intérieur de l’emballage et provoquer une concentration de pression sur une petite surface du carton.

Le laboratoire d’essais METROPACK et ses collaborateurs sont certifiés ISO 9001 (par l’Afaq),
ISTA (International Safe Transit Association), ASN (Autorité de Sureté Nucléaire) et ONU.
ISO 9001 ISTA ASN UN - Matières Dangereuses